Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

 


Le sourire intérieurbalade-de-fin-d-ete---maelle-2007-042.jpg

 

 

Méthode taoïste de transformation du stress en vitalité

 

Comprendre le corps

Nous devrions commencer par étudier les organes et les glandes.

Lorsqu’un organe a un problème, certaines émotions risquent de naître.

Si quelqu’un est malade ou faible des poumons, la tristesse ou la dépression sont susceptibles d’apparaître.

La surchauffe du foie peut provoquer la colère et les mouvements d’humeur.

Par contre la faiblesse du foie entraîne une baisse de productivité et un mauvais contrôle de soi, un déséquilibre.

Lorsque le cœur est stimulé, il engendre, la haine, la cruauté ; s’il est faible, la personne manque de chaleur et de vitalité.

La faiblesse de la rate, de l’estomac ou du pancréas sont génératrices d’angoisse, d’inquiétude et de manque de stabilité.

La faiblesse des reins provoque la peur, le manque de volonté et d’ambition.

 

Le sourie intérieur de base

Lorsque vous saurez situer les organes et les glandes, fermez les yeux et souriez-leur.

Commencez par l’hypophyse et l’épiphyse dans la tête.

Faites descendre le sourire vers la thyroïde, les parathyroïdes, le thymus, le cœur.

Prenez conscience de l’amour et la joie qui naissent au centre du cœur.

Au niveau des poumons, ressentez le courage s’y former.

Lorsque vous souriez à la rate, à l’estomac, et au pancréas, prenez conscience de l’honnêteté et de l’ouverture.

Avec le foie et la vésicule biliaire, ressentez la gentillesse.

En souriant aux reins et à la vessie ressentez la bonté.

Aux  niveaux des organes génitaux, prenez conscience de la créativité.

Pour terminer, rassemblez l’énergie et stockez la au dan tien.

L’énergie négative se transforme progressivement en énergie vitale positive.

A la longue vous saurez vous servir du regard intérieur pour prendre contact avec chaque partie de votre corps, et vous rendre compte des sensations agréables.

Lorsque vous sentez les émotions négatives monter, ne jugez pas les hommes ni les situations.

Soyez à l’écoute de vous-même, en contact avec votre nature profonde.

Utilisez la méditation du sourire intérieur pour transformer vos sentiments négatifs en énergie positive.

Avec le temps et la pratique ces sensations seront programmées dans votre cerveau et vous serez capable de remémorer la sensation produite par la circulation de l’énergie.

Atteindre cette maîtrise demande un entraînement quotidien, mais à la longue les gens qui vous entourent apprécieront votre fréquence vibratoire supérieure.

 

                  

Pour aller plus loin, lisez le livre de Mantak et Maneewan Chia :

                   Eveillez l’énergie curative du tao

                           

 

Partager cette page
Repost0